Dominique BLUMENSTIHL-ROTH


PR0FIL HUMAIN
(hommage à Léopold Sédar Senghor)

Prix de la Poésie
de la Ville de Dijon

-----------

"Je suis sous le charme : j'ai tout trouvé dans ce recueil , la nouveauté des images analogiques, la mélodie subtile, mais aussi le rythme moderne, j'allais dire le rythme africain, fait de répétitions qui ne se répètent pas "

Léopold Sédar Senghor

-------------------

"Il s'agit, avec Profil Humain, d'un voyage, une initiation, une révélation mystérieuse, et fondamentale. Une énigme, à déchiffrer. Le charme de la poésie est qu'elle oblige à des voyages pluriels, à des regards tendus, à des réactions personnelles, selon les facettes du diamant exposées aux soleils de l'interrogateur qui doit être de connivence avec les mots, lorsque ceux-ci, comme ici, vont plus loin qu'eux-mêmes, grâce au choix draconien qui les met en valeur, et les porte à l'incandescence."

Michel Lagrange, Lauréat de l'Académie française
----------------------

"Als ehemaliger Schüler des Berliner Collège Français, kann ich erst recht die ins Licht gebrachten Schatten, die in Musik verwandelten Lichter, die vermenschlichten Landschaften, die ach so getreuen Ängste, die sich in Ihren Gedichte finden ermessen".

Hartmut von Hentig, Berlin.

-------

PROFIL HUMAIN

Un ouvrage édité par
Les Poètes de l'Amitié, à Dijon.

----------
Beautiful Odyssey !

HUMAN PR0FILE
Poetic award of Dijon

"Can the solar verb be faced? There is inevitably pain in a human profile, but this pain, recurring, is a song which sublimates. At this price exile is worth sorrow, and Poetry finds the voices which save, in capital letters. "

HUMAN PROFILE
by Dominique Blumenstihl
Preface by Michel Lagrange
Prize winner of the French Academy

Publié par Les Poètes de l'Amitié, Dijon.
disponible à :
La Bouche du Pel
BP 16
27240 Damville
http://carmel.site.voila.fr
http://morgenstern.site.voila.fr
http://rizal.site.voila.fr
http://www.dbr-radio.com


J'ai tatoué dans ma main


J'ai tatoué dans ma main
Un secret dérobé à Ta parole
L'anneau et la corde m'attachent au mur

J'ai cellé cette dalle au seuil de ma porte
Le ciment a séché entre mes doigts
Je sais que c'est Toi qui tires ma peau

L'éloignement dont nous sommes faits
Sertit le pouvoir des mots

Ma réponse ?
De mon sabre je taillerai
L'impatience quand elle nous gagne
Rien ne prévaut Ton ordre

Mon espérance ?
Que mon esprit soit ajourné
Ma pensée frappée d'exil si je doute
Du Diamant

Ecrivez-nous :
dblumenstihl@dbmail.com
Profil humain

visites